La première conférence “E-ducation without borders” s’est déroulée à Abu Dhabi sur trois jours – du 22 au 24 avril 2001 – (ewb 2001). Organisée par des étudiants de l’Université locale “the Abu Dhabi Men’s College”, le but principal de cette conférence était de présenter entre étudiants les attentes, idées et objectifs du “e-learning”. La présence de 300 étudiants de nationalités et de cultures différentes avec des cursus universitaires variés (architecture, sciences, arts, informatique, commerce, etc.) fut très enrichissant.
Ma participation à cette conférence a été possible grâce à la volonté de l’Université Pierre et Marie Curie et au financement de la société THALES Université, les deux organismes à l’époque co-gestionnaires de ma formation, le DEUST en Sciences pour l’Ingénierie option “Ingénierie Multimédia pour l’Information Documentaire”.
En plus des étudiants une cinquantaine “d’accompagnateurs” universitaires ou professionnels participaient à la conférence pour élargir le sujet.

La conférence “E-ducation without borders” a été une occasion très interressante de partages et d’échanges entre personnes de tous horizons et de tous ages. La diversité culturelle et la multitude des nationalités présentes (47 pays représentés à travers le monde) a permis d’avoir des échanges fructueux. Ces échanges se sont fait par les trois méthodes suivantes :

  • Des discours d’étudiants portant sur différents aspects du e-learning. La sélection des orateurs s’est faite avant la conférence par un jury d’universitaires et d’industriels.
  • Des discours de personnalités internationnalement connues présentes pour “élargir” le champ de la discussion comme Jean-Michel Cousteau ou Bertrand Picard.
  • Des discussions entre étudiants, dirigées par des universitaires ou des professionnels.

Toutes les activités se sont déroulées dans les locaux du parlement fédéral : les discours dans la grande salle où siègent les parlementaires et les discussions en petits groupes (une vingtaine d’étudiants et quelques personnalités) dans des salles annexes. Ces différentes interventions répondaient aux thématiques suivantes :

  • Le e-learning et la chute des frontières nationales
  • Modèles d’études et leur impact sur l’enseignement
  • Le rôle des étudiants dans le processus d’enseignement
  • Point de vue d’un étudiant sur les technologies d’enseignement
  • Que constituent les qualités de l’enseignement et de l’apprentissage
  • Impact sociologique de la transition vers un monde virtuel.

A l’issue de cette conférence j’ai rédigé un rapport exposant son déroulement et les points forts de ce que j’y ai entendu. Il était destiné en premier lieu à Thales Université qui conserve tous les documents relatifs à ce genre d’activités. Pour consulter ce rapport : cliquez ici »»

Depuis d’autres conférences sur le même thême ont été organisées par la même université. A ma connaissance Thales Université y a aussi envoyé des intervenants !
La conférence d’avril 2001 fût la première édition organisée. C’est devenu un rendez-vous biénal pendant une dizaine d’années.
L’organisation avait mit à disposition des informations sur “E-ducation without borders” sur le Web. L’espace n’est plus disponible aujourd’hui.